Gaianata

Gaianata

Le réveil de la femme sauvage samedi 26 mai 2018

Je vous propose une journée consacrée au réveil de votre femme sauvage, de votre énergie féminine – la shakti.

 

La femme sauvage est un concept qui a été mis en avant par Clarissa Pinkola Estès dans son livre « Femmes qui courent avec les loups », elle-même inspirée par la théorie Jungienne de l’individuation ou plus récemment appelé « noces alchimiques intérieures ».

 

La femme sauvage est en paix avec son masculin intérieur, avec son animus. La rencontre de son masculin intérieur est un processus qui permet de rencontrer à l’intérieur de soi les archétypes du masculin pour se réconcilier, se reconnecter avec l’homme sage et laisser émerger sa force et sa puissance intérieures.

 

 « Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. »

 

 

« Pourtant, si éloignés que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C’est à nous d’y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin. […] La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’âme, donneuse de vie. Il ne tient qu’à nous d’être cette femme-là. »

Clarissa Pinkola Estès

 

Venez répondre à l’appel de la femme sauvage qui crie à l’intérieur de vous, et rentrez en cheminement pour vous permettre de conscientiser la force intérieure qui vous habite. C’est cette force intérieure qui vous aide à trouver le bon endroit pour panser vos plaies, et redynamiser votre énergie afin de rebondir.

 

 

En sortant de sa zone de confort, la part de soi que l’on ne connait que trop bien mais qui nous empêche d’aller de l’avant, nous nous permettons d’expérimenter d’autres facettes, de rallumer la flamme de la femme puissante à l’intérieur de nous.

 

La femme sauvage est connectée à son intuition, à son instinct, au Grand Tout. Elle n’est peut-être qu’endormie au plus profond de votre cœur sous des couches de conditionnements et de convenances, emmaillotée dans des blessures personnelles et trans-générationnelles,  et ne demande qu’à se réveiller.

 

En réveillant votre femme sauvage vous autorisez les deux archétypes du masculin et du féminin à danser ensemble, à se complémenter en vous-même et autour de vous : dans votre couple et dans votre vie sociale.

 

Autorisez-vous à découvrir une ou d’autres facettes de vous-mêmes, à laisser d’autres aspects de votre féminin se révéler et exister, à redéfinir les contours de votre féminité dans une authenticité plus flagrante. 

 

Autorisez-vous une renaissance possible au sein d’un groupe de femmes, portée par la sororité, la connexion au groupe qui permet de comprendre que nous sommes toutes liées et que nos histoires se répondent et nous inspirent.

 

Reconnectez-vous à votre pleine puissance de femme qui passe par une reconnexion avec votre force instinctive, celle qui est tapie au creux de votre ventre.

 

Lâchez la perfection que vous croyez être ce que l’on attend de vous, pour avoir accès à l’amour de votre entourage.

 

Reconnectez-vous à votre corps, à votre ventre, à sa puissance créatrice en sortant du mental et accueillez le plaisir de sentir.

 

 

N’ayez plus peur de montrer votre rage, votre vrai visage, celui qui a été bâillonné, jugé et menacé de finir sur un bûcher. Votre femme sauvage gronde et grogne à l’intérieur de vous et est toujours prête à bondir.

 

Ne vous mettez plus au service du masculin sociétal, de votre famille mais honorez  votre propre masculin qui peut vous guider vers l’autonomie.

 

Sortez de votre cage, personne ne le fera à votre place, parce que c’est précisément cette puissance qui fait peur et qui vous fait peur.

 

La femme sauvage est charnelle, ancrée, sensuelle, animale comme la louve. Elle est connectée à ses sens, intuitive et curieuse. Elle sait parce qu’elle ressent. En respectant ses cycles naturels, ses besoins et ses désirs,  la femme sauvage devient magnétique, aimante et nourrissante. Elle est fortement connectée à Terre-Mère et comme une terre fertile, elle est capable de nourrir et de faire fructifier les graines qu’elle porte.

 

Au travers de pratiques corporelles telle que le réveil de l’énergie de Vie ou shakti et d’un voyage chamanique basé sur le conte de la Loba vous pourrez découvrir des ressources qui vous donnerons la possibilité de reconnecter à votre « animalité », à votre véritable nature de femme.

 

"La Loba, cette ancienne, Celle Qui Sait, nous la portons toutes en nous. Elle s'épanouit au plus profond de l'âme-psyché des femmes. Elle habite cet espace du temps où l'âme du loup et celle de la femme se rencontrent, où l'esprit et l'instinct se mêlent..." Clarissa Pinkola Estes

 

 

 

Donner la parole à votre louve…

 

Informations pratiques :

 

Lieu : 25 rue du centre 91630 Marolles en Hurepoix

 

Dates et horaires : samedi 26 mai 2018 de 10h00 à 18h00

 

PAF : 90€

 

Prévoyez un coussin, une couverture et des vêtements confortables.

 

Nous partagerons le repas du midi en dégustant tous les délices végétariens que vous aurez préparé avec amour et créativité.

 

Merci de me prévenir de votre présence au 06 75 61 68 86 ou par mail gaianata.gaianata@gmail.com.

 

 Gaianata

 

 

 



22/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi