Gaianata

Gaianata

Honorer la lune


La lune est l’astre auquel la femme est le plus relié. Lorsque le corps réponds correctement à son influence, les « règles » ou lunes (comme les nomment les amérindiens) sont calées sur la nouvelle lune ou la pleine lune. Le cycle de la lune est de 28 jours comme l’est un cycle ovarien correctement calibré.

Il est intéressant d’observer si notre cycle est calé sur la pleine lune ou sur la nouvelle lune, tout en sachant que les cycles peuvent s’inverser et passer de l’un à l’autre. Lorsqu’une femme ovule à la nouvelle lune et accueille ses lunes à la pleine lune M. D. Piontek* appelle ceci le « cycle de la lune rouge » ou « cycle de la femme sage ». Elle conseille dans ce cas d’utiliser son énergie sexuelle pour la croissance spirituelle. Dans le cas inverse (ovulation en pleine lune et lunes à la nouvelle lune), elle parle de « cycle de la lune blanche » ou « cycle de la bonne mère ». Ce cycle est celui de la création matérielle. Aucun jugement de valeur n’est à porter sur cette réalité.

Il est courant d’associer la nouvelle lune avec l’idée de nettoyage puisqu’il s’agit d’un début de cycle. La pleine lune est le milieu du cycle lunaire, moment à partir duquel elle décroit jusqu’à disparaître, donc où sa lumière est la plus forte.   

J’ai pour habitude d’honorer les deux phases de lune de la façon suivante :

-          Nouvelle lune : je pose un verre d’eau de source dans un verre non décoré sur le rebord de la fenêtre pour qu’il prenne l’énergie de la lune toute la nuit et je le bois au matin en conscience et en remerciant la lune de ses bienfaits. J’en profite aussi pour nettoyer mes pierres et mes bijoux en les exposant à la lumière de la nouvelle lune. Un nettoyage plus profond peut être fait en déposant les pierres et bijoux dans un verre d’eau salé.

-          Pleine lune : je pose aussi un verre d’eau de source dans un verre non décoré sur le rebord de la fenêtre pour qu’il prenne l’énergie de la lune toute la nuit et je le bois au matin en conscience et en remerciant la lune de ses bienfaits. J’en profite aussi pour recharger mes pierres et mes bijoux en les exposant à la lumière de la pleine lune.

Dans les deux cas vous pouvez laisser les volets et les rideaux de votre chambre entr’ouverts pour profiter de l’énergie de la lune toute la nuit. Mais faites-le de préférence au moment de votre ovulation donc à l’un OU l’autre moment.

N’hésitez pas à observer vos cycles par rapport aux cycles de lune ainsi que vos humeurs, vos rêves et vos ressentis corporels. Prenez-en note. Ces observations vous apporteront de précieux renseignements sur vous et vous aidera à mieux connaitre votre nature féminine lunaire.

Fabriquez-vous vos propres rituels, ré-appropriez-vous une dimension sacrée qui vous appartiens.

Par exemple, les soirs de pleine lune si vous avez un endroit extérieur vous pouvez prendre une douche ou bain de lune. Il suffit pour cela de s’ancrer profondément par les pieds, debout, et d’accueillir l’énergie de la lumière de la lune par le sommet du crâne, d’abord comme une douche : la lumière glisse sur la peau, puis comme une douche interne. Imaginez bien la lumière glisser dans chaque recoin de votre corps avant d’en sortir par votre vagin et de s’écouler jusqu’au sol.

 

             

 

* Maitrey D. Piontek, Les Secrets de la Sexualité Féminine, Le Courrier du Livre

** Miranda Gray, La Femme Lunaire, Ed. Jouvence

 



15/06/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi